Translate

lundi 19 septembre 2016

Mon atelier d'artiste, Studio-art Peinture Intuitive :Mon essentiel :Créer , légitimité, et autres questions :

 Bonjour,

Depuis quelques mois, je vis en Allier, Auvergne, dans la campagne près d'un village le long d'un sentier de randonnée  : Le sentier des Maîtres sonneurs .(Bonjour George Sand ... ! )

La maison est vaste et belle , et j'ai pu y installer mon atelier de peinture .
(A room of one's own...! )

(Soyons clair(e)s, ceci est un grand bonheur ...! )

Après divers essais , j'ai choisi une pièce d'une vingtaine de mètres carrés , pour peindre.

Je vous montre les derniers aménagements, après j'en parle !






Bien alors ? 

Alors je peins ici verticalement .

Nettement plus confortable que sur chevalet, pour moi .
J'ai récupéré des portes qui allaient être jetées, des sous-verres, des morceaux de jonc de mer, et des tissus j'en ai déjà pas mal... !
Avec tout cela ...Cela donne un pan de mur entier sur lequel fixer les toiles en cours, une table à pieds réglables (récupérée aussi ) sur laquelle installer les palettes en verre , les pinceaux et divers instruments pour peindre (couteaux, végétaux, tissus, etc... ), et autres objets chouettes pour tracer dans la peinture  : coquillages, batonnets,et tout ce qui me tombe sous la main... Plus les sprays récupérés aussi pour mouiller les acryliques et les tableaux en cours de réalisation .




Voici d'autres photographies de l'atelier :

Mes palettes  sont des plaques de verre , entourées de scotch tissé .


Vues sur mes bocaux pour l'eau récupérés  aussi ainsi que  les vaporisateurs d'eau  .





J'utilise  de multiples objets en outre les pinceaux, pour peindre :

1: ce qui provient de mes promenades dans la Nature et dans le jardin aussi parfois! 

Pommes de pin, coquillages, fougères, fleurs de carottes sauvages, branches de résineux etc...

2 : ce qui provient de mon côté "récupe"  Tissus , vieilles dentelles , papiers pour impressions ou collages, bouchons ou culs de bouteilles plastique, etc...



L'atelier possède deux fenêtres et je dois dire que souvent je mets le nez dehors : 
Ca vaut le plaisir, n'est-ce pas ? (Je n'allais pas écrire que ça en valait la peine, quelle peine ? ) 


Les ciels sont magiques ici .
                      Depuis l'atelier, un champ de blé cultivé sans aucun intrant chimique : ca fait plaisir !!



                                      Le sentier des Maîtres sonneurs passe ici sous la Maison.
                                                           (Vue depuis l'atelier. )



                                                          Ce qui nous relie à la civilisation !

                                                               Côté jardin



Sur la porte de l'atelier, impossible de se tromper ! :-) 
Clin d'oeil à Flow magazine



Et ceci sera dehors bientôt ,un jour en tout cas, quand je me sentirai prête, avec cela  : 



Mais l'essentiel pour moi actuellement, est de travailler  ma légitimité de femme-artiste , de peintresse, ce mot qui fut longtemps ironique et qui revient, 
de peindre et peindre
d'exposer et puis
de vendre .

Les Ateliers pour le public, je sais faire, certes. 

Mais il m'est apparu après des rencontres passionnantes 
lors du week-end du #Matrimoine (Notre héritage culturel ne peut être fait que de ce qu'ont créé et inventé les pères, les hommes au masculin, n'est-ce pas ? Or c'est là ce que le mot patrimoine signifie...Limpide d'un coup, n'est-il pas ? ) il m'est apparu donc, disais-je que me consacrer encore aux autres, à leur bien-être, leur expression, même si je le faisais bien , me prenait le temps pour ma propre création et cette énorme énergie nécessaire pour me dire et me faire reconnaitre un jour comme moi Magda Hoibian-Labonne, Artiste, Peintresse intuitive et collagiste , et non pas seulement ou principalement comme coach en créativité. 


Le temps n'étant pas si extensible, quoique relatif certes, mais tout de même, il m'est temps de choisir . J'ai un tel besoin de créer et de peindre que je choisis cela comme je me choisirai avant quelqu'un d'autre.
Ce qui m'est nouveau .

Dont acte .
Je repars peindre , à bientôt ,


      -Si d'aventure vous vous intéressiez aux femmes -peintres, j'ai trouvé des liens . Ils montrent à quel point notre héritage culturel n'est orienté que du côté du patrimoine et amputé de sa moitié ...J'avais le souffle coupé et les larmes aux yeux en entendant des mots simples et si authentiques prononcés à la suite de l'excellent spectacle joué aux Théâtre des ilets à Montluçon, donc tout près de mon atelier, lors de la rencontre qui suivait ce dernier par Carole Thibault sa directrice : " Il est difficile pour une petite fille de se projeter autrice ou peintre ou autre tant ses références connues ne sont que ..;des hommes " !!  ....  Oh ce fut si vrai pour moi, que j'ai eu du mal à retrouver des noms de peintresses qui me venaient spontanément à l'esprit ...

En voici donc ici , puissent-ils inspirer tout garçon ou fille lisant ceci ...

Lien >  Les femmes peintres du XI ème au XX ème siècle 

Lien > "Un domaine important du rapport des femmes à la Révolution française a échappé à l’investigation des historiens, c’est celui des femmes artistes et plus particulièrement de leur contribution à la réflexion sur le statut et l’identité des femmes dans la Cité."

Petite liste non exhaustive :


Artemisia Gentileschi: "Judith et Holopherne" (c.1611-12, Museo di Capodimonte - Musée Capodimonte, Naples)

Rosalba Carriera: "Autoportrait" (1709, Galleria degli Uffizi - Galerie des Offices, Florence)

Elisabeth Vigée Le Brun: "Mme Vigée Le Brun et sa fille, Julie" (1786, Musée du Louvre, Paris)

Marie-Guillemine Benoist: "Portrait d'une négresse" (1800, Musée du Louvre, Paris)

Berthe Morisot: "Jeune fille en décolleté ou la fleur aux cheveux" (c.1893, Musée du Petit-palais, Paris)

Suzanne Valadon: "La chambre bleue" (1923, Musée de l'Évêché, Limoges)

Tamara De Lempicka: "Jeune fille en vert" (1930, Centre Pompidou, Paris)

Frida Kahlo: (1938, Centre Pompidou, Paris)

Dorothea Tanning:  

Helen Frankenthaler


Merci de vos regards et commentaires,  Et... Soyez qui vous tentez d'être dans vos actes de création, en faisant fi des remarques et des soi-disants maitres nécessaires...

                                                         Créer c'est vivre ...!







Magda Hoibian-Labonne Artiste, peintresse intuitive et collagiste , le 19 Septembre 2016.